Aujourd'hui
picto-temps
Brume
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • Bandeau mairie.com

ENVIRONNEMENT

Mercredi 8 Novembre 2018: Deux libellules!

Voilà 2 ans que notre commune s'est engagée dans une démarche progressive et continue de suppression de l'utilisation de pesticide. Conseillés par la FREDON Lorraine (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles), élus et employés ont modifié les pratiques en matière d'entretien des espaces verts.
Désormais le désherbage des espaces publics n'est plus chimique, mais manuel. Les agents ont été sensibilisés et formés aux méthodes alternatives. De l'outillage spécifique a été acheté, subventionné par l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse. Un broyeur permet de transformer les branches coupées en paillage, qui, déposé aux pieds des plantations maintient l'humidité du sol et empêche les mauvaises herbes de pousser. Les pelouses sont coupées plus hautes. De nombreuses plantes et arbres d'essences diverses et variées ont été installés dans et autour du village, afin de préserver, voire restaurer la biodiversité. Les abeilles du rucher contribuent à la pollinisation des vergers et potagers.

Tous ces efforts ont été reconnus et récompensés mercredi 8 novembre par l'attribution de deux libellules dans la distinction « COMMUNE NATURE ». La Région Grand Est et l'Agence de l'eau Rhin-Meuse reconnaissent par ce label, que la commune de Cerville contribue à la préservation et l'amélioration de la qualité des eaux et de la biodiversité du territoire.





Mardi 27 Juin 2017: Audit pour la certification « 0 phyto »


Deux déléguées de la société Certipaq sont venues auditionner les agents techniques et Jean Paul MOUREAUX, adjoint en charge de l'Environnement afin de juger les pratiques d'entretien des espaces verts.
Depuis l'an dernier, la commune s'est engagée dans une démarche 0 phyto. Le désherbage est désormais manuel, les tontes sont différenciées, des plantes diverses et variées couvrent les sols.
Tout est mis en oeuvre pour préserver la nature et favoriser la biodiversité.
Les résultats seront connus à l'automne …


Crédits: Mairie de Cerville


FERMETURE DE L'AIRE DE COMPOSTAGE

Initié par Gisèle FROMAGET, nouvellement élue maire de Cerville, le service de récupération des déchets verts a été mis en place en 2001. La même année, avec l'accord de l'agence de l'eau une délibération du conseil municipal permettait la  construction d'une plateforme pour les déchets verts. A l'époque, une dérogation pour la récupération des jus avait été accordée car le tonnage des déchets verts était peu important.
Par ailleurs, La Communauté de Commune du Grand Couronné qui gère cette compétence depuis 2003, a toujours affirmé que les lieux de stockage et de gestion des déchets verts seraient uniquement installés sur les sites avec station d'épuration.
Le stockage avait été temporairement autorisé dans certains villages (Cerville, Champenoux, Bouxières aux chênes)  en attendant que ces stations d'épurations soient  toutes opérationnelles.
La fermeture de notre espace était donc programmée.
Récemment, l'analyse du compost de l'ensemble des plateformes isolées a été exigée par la Direction Départementale des Territoires (DDT). Les résultats ont révélé des non-conformités sur les trois sites. A Cerville, le compost contenait trop peu de matières organiques. La DDT a contraint le président de la CCGC à fermer les trois sites pour non-conformité des plateformes et du compost. Un rendez-vous fut pris avec le président de la CCGC, mais ce dernier refuse d'élargir le nombre de plateformes de déchets verts.
 
La fermeture de notre plateforme de déchets a fortement perturbé les habitudes des Cervillois qui, sensibilisés au tri des déchets, fréquentaient régulièrement ce lieu.
La disparition d'un service est toujours regrettable. C'est pourquoi, en janvier 2017, lors de la cérémonie des voeux, Mme le Maire proposait une alternative à cette fermeture et lançait un appel à bénévole : une personne pourrait assurer l'ouverture de l'aire de compostage pendant 2 h le samedi pour que les Cervillois puissent déposer leurs déchets verts. La commune se chargerait ensuite de transporter ces déchets vers les aires règlementaires, évitant ainsi de nombreux va-et-vient des Cervillois vers ces plateformes. Faute de volontaire, cette solution n'a pas pu être appliquée. La proposition quant à elle, reste valable.
 
Les sites les plus proches pour déposer nos déchets verts sont Laitre sous Amance et Buissoncourt. L'accès y est libre pour le moment. Par contre, la récupération de compost est moins facile qu'elle ne l'était à Cerville.
Les dates de distribution de compost sont à prendre auprès de la CCGC. Nous relayerons ces informations pour vous faciliter l'accès aux plateformes.



Brûlage des déchets 
 
L'arrêté préfectoral du 5 août 1981, modifié par l'arrêté préfectoral du 15 janvier 1987, portant règlement sanitaire départemental et notamment l'article 84, dispose que le brûlage des déchets à l'air libre est interdit.
 
En ce qui concerne les « déchets verts », ils rentrent dans la catégorie des déchets et sont soumis à la même réglementation.
Leur brûlage ne saurait être une alternative à la fermeture de notre espace de récupération comme le mentionne le document officiel cité ci-dessus.
 
Nul doute que le civisme des habitants de notre commune permettra, une fois les habitudes modifiées et l'organisation retrouvée, à valoriser du mieux possible l'ensemble de leurs déchets en les déposant aux endroits qui leur sont réservés.




Objectif : Zéro pesticide

La loi n° 2015-992DU 17 Août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit la mise en place de l'objectif zéro phyto dans l'ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2017. Il est à noter que ces produits phytosanitaires ne pourront plus être vendus en libre-service aux particuliers à partir du 1er  janvier 2017 et que leur détention sera interdite à partir du 1er janvier 2019.
 
Depuis le 1er janvier 2017, les collectivités locales et établissements publics ne sont plus autorisés à utiliser de produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces verts, jardins publics, promenades, forêts, et voiries.
La consommation en pesticides des collectivités ne représente qu'1% de la consommation totale, mais pulvérisées sur les voiries, ces substances sont intégralement envoyées dans les cours d'eau via le réseau d'eaux pluviales dès la première averse.
Afin de se mettre en conformité avec la réglementation, la commune de Cerville a signé une convention avec la FREDON Lorraine qui l'accompagnera dans cette démarche. L'agence de l'eau Rhin-Meuse soutient financièrement ce type de projet, car supprimer les pesticides permet à plus ou moins long terme d'améliorer la qualité des eaux de rivières et des nappes phréatiques.
La FREDON a réalisé dans un premier temps, un diagnostic des pratiques phytosanitaires puis elle nous a conseillé dans de petits aménagements ainsi que dans le choix du matériel à acquérir pour faciliter la tâche de désherbage des employés. Ces investissements pourront être subventionnés en partie par l'Agence de l'eau. 
Dans un troisième temps, elle nous aidera à sensibiliser le grand public à cette démarche.
Ce programme s'accompagnera d'un plan de gestion différenciée des espaces communaux (fauchage tardif, tonte différenciée, tonte haute, investissement pour du nouveau matériel, …) Ces changements auxquels chacun devra s'adapter se feront progressivement, pour trois types d'espaces différents (espace horticole, zone du quotidiens et espace de nature) et dans une logique de développement durable, d'amélioration de la biodiversité.

 


 
Mise à jour: 29/11/2017
Informations pratiquesBlason Cerville
Adresse
Mairie de Cerville21 Grande rue54420 Cerville
Téléphone
+33 3 83 20 44 04
Horaires d'ouverture
Lundi : 17h00 - 18h00
Jeudi : 14h00 - 18h00
Vendredi : 17h00 - 18h30
 
Retour haut